PIFUD : lancement du programme de gestion intégrée des finances locales à Kampala
image de l'actualites
Depuis janvier 2020, l'Autorité de la capitale de Kampala (KCCA) et le Fonds mondial pour le développement des villes (FMDV) co-pilotent le Programme sur les finances locales intégrées pour un développement urbain durable (PIFUD) dans l’aire métropolitaine de Kampala (GKMA), financé par l'Union européenne avec les participations de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), Cities Alliance, le Fonds d’Équipement des Nations Unies (FENU) et les villes de Johannesburg et Paris.
Profitant de la dynamique transformatrice de KCCA, qui depuis 2011 améliore sa gestion financière à travers un système gestion intégrée de ses ressources, le PIFUD vise à réaliser 3 objectifs stratégiques :

  • Des réformes réglementaires permettant aux collectivités locales ougandaises de diversifier leurs ressources financières, dont l’accès aux marchés financiers
  • Le renforcement des capacités des collectivités locales ougandaises à travers des formations (émissions obligataires, plus-values foncières, PPPs, etc.) et l’échange d’expériences avec Paris et Johannesburg  
  • Des ‘Living Labs’ - laboratoires urbains- pour investir dans des solutions à faible émission de carbone
Plus d’information la page web du PIFUD est lancée, hébergée sur le site internet de KCCA. 

Mobilisation des partenaires du développement urbain durable en Ouganda. 

Fin Mai, la première réunion du comité de pilotage de PIFUD s’est tenue en ligne, sous la présidence de KCCA et avec la participation de la commission nationale des finances des gouvernements locaux ; le FENU et Cities Alliances en plus des secrétaires des mairies l’Aire métropolitaine de Kampala qui bénéficient déjà du soutien de PIFUD.

La pandémie de Covid-19 aura lourdement impacté l’écosystème des finances locales, en Ouganda comme le témoigne la session d’expérience d’apprentissage sur les Finances Locales, animée par CGLU, FMDV et FENU. Cela donne le ton des dialogues politiques sur le financement des nouveaux plans de développement local et d’action contre les changements climatiques, prévu pour Septembre 2020. 

D’une part, ce travail s’intègre aux activités coordonnées avec les partenaires du développement urbain en Ouganda. De l’autre, la ville de Kampala, avec le soutien du FMDV, souhaite démontrer son engagement à mobiliser des nouvelles sources de financement pour réaliser au niveau local les objectifs de développement durable et des Accords de Paris. 

Pour y arriver, KCCA peut compter sur le soutien de la coopération décentralisée, notamment de la ville de Johannesburg et de Paris, pour renforcer ses capacités à mobiliser durablement des nouvelles sources de financement à l’échelle métropolitaine. Dès le mois d’août, PIFUD invitera les villes à discuter ensemble des conditions pour améliorer la collecte des impôts et à apprendre des expériences des unes des autres, y compris de villes sœurs en Afrique. 

Pendant le confinement, doter les villes d’outils pour la gestion des finances locales.La ville de Kampala, à travers le PIFUD, a elle-même poursuivi sa coopération intermunicipale avec les mairies de Nansana, Entebbe et Makindye Ssabagado pour l’installation d’un « Système Intégré de gestion des revenus » (IRAS) afin qu’elles puissent s’approprier du nouvel outil en amont de la nouvelle année fiscale 2020-2021 et de mise en œuvre de leur plan quinquennal de développement. Depuis le 15 juin, ce système est accessible aux citoyens, commerces et à la mairie sous la forme d’une application, téléchargeable sur Google Play.
 
Dans le cadre du plan de déconfinement des transports collectifs dans l’aire métropolitaine, la ville d’Entebbe a spontanément demandé à utiliser IRAS encore dans sa version pilote. Cette expérimentation a également permis à l’équipe d’évaluer la méthode de déploiement du système, maintenu pour le mois de Juillet 2020.
29/06/2020
Developed by dataflex