Coaching de projets : La France soutient un projet d’assistance technique sur le financement de projets de ville durable en Afrique de l'Ouest porté par le FMDV et le CCT - UEMOA
image de l'actualites
La délégation pour l’Action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) du Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères a confirmé son soutien au FMDV et au CCT UEMOA pour développer un programme d’appui au renforcement de capacités des collectivités locales françaises et de l’espace communautaire UEMOA à mobiliser des financements internationaux.
Ce projet présenté par le Fonds mondial pour le développement des Villes- FMDV, l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine et son Conseil des Collectivités Territoriales (CCT-UEMOA) avec l’appui de la DAECT vise à renforcer les capacités des collectivités territoriales de la zone UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissao, Mali, Niger, Sénégal, Togo) à mobiliser des financements internationaux pour leurs projets en faveur de la ville durable à travers des coopérations décentralisées françaises. 

Le FMDV est le réseau mondial de gouvernements locaux dédiés à promouvoir et développer des solutions de financement et d’investissement pour le développement urbain.
Objectif du projet : renforcer les capacités de préparation de projets des collectivités locales pour leur permettre d’accéder aux financements internationaux.

L’urbanisation rapide des villes africaines, dont la population urbaine a doublé ces vingt dernières années et doublera à nouveau dans les 20 prochaines années, demande aux collectivités territoriales africaines de développer des solutions pour financer cette transition et proposer des services et des infrastructures urbaines abordables et sécurisés à leurs populations afin d’atteindre les cibles de l’ODD n°11 (villes et les établissements humains ouverts à tous, sûrs, résilients et durables). Or, les lignes de crédits des partenaires techniques et financiers (PTF) dédiées à la ville souffrent d’une situation de sous décaissement par manque de projets dits “bancables.”

La coopération décentralisée française constitue un vecteur stratégique pour accompagner un renforcement des capacités des collectivités de la zone UEMOA par un échange entre pairs sur l’identification et la réponse aux opportunités de financement sur la ville durable. En appuyant la mobilisation de financements sur les phases de préparation ou d’investissement de projets urbains, ce programme contribue à renforcer les coopérations décentralisées dans la région. Il permettra dans le même temps à renforcer l’effectivité de la décentralisation en s’inscrivant en complémentarité du Programme d’Appui à la Décentralisation Financière - PRADEF - lancé en 2018 par le Conseil des collectivités territoriales (CCT) de l’UEMOA.
 
Une méthodologie innovante orientée vers un accompagnement opérationnel des collectivités à financer leurs projets urbains.

Le programme propose une méthodologie innovante accompagnant les collectivités au plus proche de leurs besoins de financements de projets. Il appuiera la réalisation d’une cartographie et d’un guide de la coopération sur le financement de la transition urbaine dans la région, qui permettra notamment d’identifier les opportunités de nouvelles coopérations décentralisées. Il appuiera la définition d’un portefeuille de projets à fort potentiel de financement en lien avec les associations faitières de collectivités locales.
 
L’accompagnement des collectivités partenaires prendra la forme d’un atelier de formation et de “coaching” organisé à Ouagadougou avec le CCT-UEMOA et en lien avec les collectivités françaises et des experts du financement, visant un renforcement opérationnel de la stratégie de financement des projets sélectionnés. Ces projets qui seront au nombre de 5 à 7 peuvent relever de différents stades de maturité, ils pourront être coachés soit pour accéder à des financements pour la préparation de projets, soit s'ils sont matures, pour être présentés aux bailleurs pour financement. 
Un second atelier d’échanges organisé à Bamako avec les bailleurs de fonds et des investisseurs permettra de présenter les projets accompagnés, notamment par des ateliers de “matchmaking” qui consistent en des échanges entre porteur de projet et PTF sur la faisabilité du financement du projet.

Le CCT-UMEOA invitera en complément d’autres collectivités de la sous-région à prendre part aux ateliers en tant qu’observateurs et leur diffusera les outils réalisés dans le cadre du projet.
A noter que les lieux de la tenue de ces ateliers peuvent changer en fonction des situations sanitaires et sécuritaires dans ces pays.

Les collectivités françaises et de la sous-région partenaires du programme s’engagent à choisir le(s) projet(s) qui bénéficiera/ont prioritairement de ce « coaching » en amont des ateliers, et à définir l’accompagnement technique adéquat pour la préparation de projet.
 
Une priorité sera donnée aux projets de services et infrastructures urbains structurants et en lien avec « l’initiative française des services essentiels » porté par le fédérateur ville durable du MEAE.
A ce jour ont été identifiés des projets d’éclairage public, d’eau et d’assainissement, de transports. Les collectivités françaises accompagneront leurs partenaires en amont et en aval des ateliers. Elles pourront prendre part au coaching d’autres collectivités africaines participantes aux ateliers et le cas échéant, engager de nouvelles coopérations décentralisées.
 
En fonction des dynamiques instituées par le programme, le développement d’un « hub d’expertise » régional de la coopération décentralisée sur le financement du développement urbain pourrait être poursuivi. Le FMDV assurera également un suivi d’appui conseil en amont et après l’atelier de coaching. 

Cette méthodologie développée par le FMDV a donné des résultats probants dans la sous-région, un atelier organisé en décembre 2018 à Abidjan a notamment permis d’accompagner une collectivité de la sous-région à obtenir un financement de plusieurs dizaines de millions d'euros pour un projet de mobilité urbaine qui avait bénéficié de ce coaching.
Les acteurs du programme 

Le FMDV a engagé plusieurs échanges avec les coopérations décentralisées et leurs partenaires : sollicitation de collectivités françaises et africaines engagées dans la sous région, des postes diplomatiques, des associations faitières de collectivités en Afrique, de l’Agence française de développement (coordination avec la phase 3 de la «Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne» - COMSSA en lien avec Expertise France : échange d’expériences et capitalisation, financement d’études de préfaisabilité sur des projets énergie/climat).
 
La liste des collectivités locales françaises et de la sous région sera présentée courant septembre
28/07/2020
Developed by dataflex