Reconstruction durable en Irak : le FMDV signe un accord de coopération avec le PNUD pour l'accompagnement de deux gouvernorats Irakiens sur le financement de la solutions urbaines durables
image de l'actualites
Le FMDV et le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) ont signé un accord de partenariat pour le soutien aux gouvernorats d’Erbil et de Salah Al Din en Irak sur la gouvernance urbaine locale. 
Ces programmes d’échanges de pairs à pairs portent sur les questions du financement de la production énergétique solaire et sur le développement de la filière de recyclage du plastique. Ils prévoient 300,000 USD pour le développement de projets démonstrateurs pilotes.


Ces deux projets sont financés par l’Union Européenne et le PNUD dans le cadre d’un programme national visant à accompagner le renforcement de la gouvernance locale et de la décentralisation en Irak et ayant pour objectif d’accompagner l’amélioration des conditions de vie dans les contextes fragiles par la réhabilitation et l’amélioration des logements et des infrastructures et services communautaires. 

Le FMDV accompagnera ces deux gouvernorats par de l’assistance technique et de la mobilisation d’expertise à travers :
-  des sessions de coaching visant à accompagner la préparation et la formulation de projets urbains et le renforcement des capacités des équipes locales sur les conditions de financement et d’investissement de leurs projets. Ces sessions se réalisent en mobilisant de l’expertise perlée tout au long de la phase de préparation du projet, permettant à la fois une assistance technique sur le projet et des séquences de formations des équipes sur des volets spécifiques aux montages techniques et financiers.

- le développement de Living Labs (laboratoires urbaine), pour tester des solutions en situation réelle afin de développer les modèles économiques, techniques et financiers appropriés en vue de la préparation d'un investissement, tout en s'assurant de la satisfaction des bénéficiaires et de l'appropriation des pouvoirs publics, afin d'atténuer les risques du projet. Environ 300,000 USD seront dédiés à l'expérimentation de projets pilotes (living labs) dans les deux gouvernorats.
- le développement sessions de Match-Making visant à organiser un dialogue entre les autorités publiques porteuses de projets urbains et des partenaires techniques et financiers pouvant répondre aux besoins des projets présentés. Ces sessions permettent de faciliter la connexion entre l'offre et la demande en matière de financement et d'investissement, tout en créant une culture du dialogue propice au développement de partenariats.

A Erbil, le projet explorera les conditions de financement de solutions basées sur la production énergétique solaire telle que l'installation de panneaux solaires sur des bâtiments publics (partenariat avec l'Université de Salah al-Din) et privés.

A Salah Al Din, le projet vise à explorer le potentiel du développement de la filière de la transformation des déchets en plastiques en matériaux de construction tels que des pavés. 
Ces deux projets sont développés sur une durée de 12 mois.

06/01/2022
Developed by dataflex